Vérifié

Agressée sexuellement par son compagnon

08:29 Oct 30 2012 Pointe Noire, Congo

Description
Madame Denise 42 ans de nationalité congolaise, mère de 4 enfants, abandonnée par son premier mari, le père des dits enfants. Après avoir élevé ses enfants toute seule, et désirant refaire sa vie, madame a rencontré monsieur Joseph de nationalité Béninoise en 2010, àcette époque elle vivait à Ngoyo chez elle d’un commun accord, ils ont décidé que monsieur Joseph vienne habiter avec elle à Ngoyo. Tout était parfait, pas de dispute, c’est la deuxième année de leur vie commune, que les disputes ont commencé, pour un rien, monsieur l’injuriait même devant les enfants, souvent il disait qu’elle était « idiote, bonne à rien, pute… » Bref toutes sortes d’injures, mais elle supportait cela, jusqu’au jour où il a commencé la battre. « il me battait pour un oui ou non presque tous les jours, en me laissant parfois nue devant mes enfants, j’ai essayé à chaque de le supplier, il a commencé a me faire l’amour par la force, une fois il m’a même introduit un bout de bois dans le vagin ». C’est seulement après quelques temps qu’elle a retrouvé le chanvre dans les affaires de son compagnon, elle a alors décidé de se séparé de lui, mais celui-ci l’a supplié et a promis de ne plus la violenté. Néanmoins elle lui a dit de trouver une maison, ils étaient allés habiter à Songolo vers le village des pécheurs, là elle a vécu le pire cauchemar, le cycle des violences avait repris ( injures, battues et viol).un jour nous étions en 2012, c’était la nuit environ de 23 heures, il a voulu me faire l’amour par la force comme d’habitude, je me suis débattue, il a quand même réussi, après il s’est mis à me battre, je ne me souviens plus comment j’ai pu contact mon frère ainé qui est à Ngoyo, puisque quand j’ai repris connaissance, j’étais sur un lit d’hôpital avec la perfusion, il était presque 3 heures du matin d’après le médecin j’avais un choc au niveau du crane sans d’autres marque visible au visage ( hématomes etc) . Mon grand frère est allé à la Gendarmerie, nous avions été entendus, on lui a fait une mise en garde et naturellement, il devait payer tous mes soins. Un mois après, il a récidivé, cette fois il m’avait tapé un morceau de bois au bras droit, j’ai eu une fracture, informés, les agents de la gendarmerie sont venus l’arrêté, ensuite il a été transféré à la maison d’arrêt, le dossier transmis au parquet.
Le procureur les a entendu une fois, mais le monsieur a été libéré et l’enquête est en cours. Séparé du monsieur madame Denise habite maintenant à la Raffinerie où elle a construit sa maison ses enfants sont venus habités avec elle, parce qu’au sortir de la prison, Joseph venait la menacé de retiré sa plainte. Aujourd’hui, il continue à la menacé et la nargué en même temps, il dit que la justice ne fera rien contre lui et les juges congolais sont corruptibles. Ce cas nous avait été référé par la gendarmerie de Mpita. Nous avons commencé un appui psychologique avec elle. Son dossier a été transmis au Parquet par la gendarmerie.
Données supplémentaires
Fonction: Travailleur indépendant
Situation familiale: Concubinage
Auteur: Partenaire intime
Organisation rapporteuse du cas: AZUR Development
Name of reporter: Ida Moussa

Crédibilité: UP DOWN 0
Files
Uploaded files associated with this report

Rapports supplémentaires

Plainte pour constitution de partie civile

13:10 Oct 23, 2012

Pointe Noire, Congo, 0 Kms

Une jeune fille battue et blessée au quartier Mbota

08:26 Dec 21, 2012

Pointe Noire, Congo, 0 Kms

Traumatisée depuis l'âge d'un an

08:39 Aug 27, 2012

Pointe Noire, Congo, 0 Kms

Une jeune fille battue et blessée au quartier Mbota par un inconnu.

08:46 Oct 29, 2012

Pointe Noire, Congo, 0 Kms

Une jeune fille mère agressée par son partenaire

13:58 Oct 29, 2012

Pointe Noire, Congo, 0 Kms