Vérifié

Une fille de 13 ans renvoyée au village après avoir été violée

23:11 Feb 23 2013 Pointe-Noire, Congo

  11 - 16   Menaces   Viol   Attouchements   Négligence   Organisations des droits humains   Violence physique   Viol des mineurs   Inceste   Attouchements sexuels sur mineurs

Clos
2013-05-14 13:11 - En attente -
2013-05-14 14:00 - Clos - Cette affaire a été réglée en famille. L'auteur n'a pas été traduit en justice.
Description
Vladie âgée de13 en classe de CM2, orpheline de père vivant au quartier 108 Lumumba. Vladie vivait à Mouyondzi chez sa mère après la mort de son père. Sa sœur étant mariée ici à Pointe-Noire a fait appel à sa cadette pour venir vivre avec elle car elle était enceinte.

Quelques jours après son accouchement elle a laissé Vladie avec l’enfant et elle était partie au marché à son absence son mari a pris sa cadette de force et la amené dans la chambre et a commencé à la violer.

Et quand sa sœur était de retour elle a constaté que la porte de la maison était fermée elle a eu peur elle a frappé à la porte personne ne répondait. Elle a tiré la porte et elle est rentrée dans la maison et elle est allé droit dans la chambre de sa cadette, mais elle n'y était pas.

Elle a appelé? personne ne répondait. Elle est allée ensuite dans sa chambre c’est là qu’elle va trouver son mari sur sa cadette Vladie entrain d'abuser d'elle. Elle a commencé à crier mais son mari lui a dit si tu continue de crier; je la violerais de plus belle devant toi; mais elle a continué de crier et les voisins sont venus. Son mari a eu honte. La sœur a demandé à Vladie si C’était pour la première fois elle a répondu que ce n’était pas la première fois, cela, depuis que sa sœur était enceinte, il la prenait de force et l’avait menacé de ne rien dire sinon il la ferait repartir au village. Le chef de bloc du quartier 108; saisi de la situation; nous a fait appel à l'association AZUR Développement.

Le point focal d'AZUR Développement raconte " au moment où nous sommes arrivées sur le lieu Vladie n’y était plus car sa grand sœur l’avait déjà renvoyé au village il y a deux jours. Ces faits nous ont été relatés par sa sœur, nous lui avons demandé si le monsieur a été dénoncé, la réponse était non, le monsieur n’a pas été malheureusement dénoncé ni à la gendarmerie, ni à la police, ni au Tribunal, l’affaire s’est réglée en famille".

La seule décision prise par la grande sœur de la victime, c’est de se séparer d’avec son mari et renvoyer sa cadette au village. Nous voulions savoir où se trouvait son mari, elle a répondu qu’elle l’ignorait.
A la fin nous lui avons expliqué que sa cadette était une victime de violence, et que si elle était encore à Pointe- Noire, nous pourrions l’appuyer sur le plan psychologique et juridique, parce que nous travaillons sur les droits des femmes, jeunes filles et mineurs. Nous faisons la prévention et prise en charge des victimes de violences.
Données supplémentaires
Fonction: Scolarisé
Situation familiale: Orpheline
Auteur: Partenaire intime
Case ID: 01/PNR/2013
Organisation rapporteuse du cas: AZUR Development
Name of reporter: Emeline Malounguidi

Crédibilité: UP DOWN 0
Files
Uploaded files associated with this report

Rapports supplémentaires

Saoulée puis abusée

12:16 Feb 25, 2013

Pointe-Noire, Congo, 0 Kms

Une élève abusée à l'âge de 14 ans

22:34 Apr 10, 2013

Pointe-Noire, Congo, 0 Kms

Un cas de violence conjugale signalé à Pointe-noire

12:40 Apr 18, 2013

Pointe-Noire, Congo, 0 Kms

J'ai envie de quitter ce mariage, mais j'ai peur

14:30 Mar 25, 2013

Pointe-Noire, Congo, 0 Kms