Vérifié

J'ai envie de quitter ce mariage, mais j'ai peur

14:30 Mar 25 2013 Pointe-Noire, Congo

  31 and other   Battues   Négligence   Commissariats de police   Organisations des droits humains   Violence physique   Violence morale

En attente
2013-03-25 14:30 - En attente -
2013-05-14 14:45 - En attente - Le cas est classé sans suite car elle a peur de porter plainte. Elle a besoin d'un appui économique.
Description
Mariée en 2007 à la mairie de Tié Tié à la paroisse de Foux, Lydie, âgée de 44 ans, orpheline de père et de mère est victime de violence conjugale.

Elle témoigne" avant le mariage tout allait bien. Lorsque nous nous sommes mariés officiellement que tout a commencé. Au moment de nos rapports sexuels mon mari ne bondait plus au début, on se disait que cela allait passer mais c’était devenu comme une habitude. Quand il travaillait en mer, il faisait deux semaine d’absence, le jour où il venait, c’était toujours un après-midi on faisait bien l’amour mais les jours qui suivaient avant son retour en mer il bondait plus. Le jour de son retour en mer, on forçait les rapports et j’ai vécu cela pendant cinq ans (5 ans).
Je tombais enceinte mais ces grossesses passaient. Je fus hospitalisée quatre (4) fois. Durant les années de contrat qu’il avait eu en mer nous avons construit une maison.
Je m’habillais avec le peu d’argent que je gagnais avec mon travail. Pendant toutes ces années, je ne l’embêtais, il ne m’a jamais acheté un pagne SuperWax. En 2009, lorsque nous nous sommes installés dans la maison que nous avons construite, j’ai commencé à vivre les choses de plus en plus horribles. Je voyais des silhouettes dans la maison et je m’étouffais. Nous avons fait appel à plusieurs groupes religieux pour venir prier chez nous mais rien n’a changé. En 2010, j’ai subi trois fausses couches.
En juin 2012, mon mari a fuit sans raison la chambre conjugale pour dormir dans une autre ; quelques mois après, il a demandé la réconciliation. J’ai accepté et nous avons eu des rapports sexuels. Le lendemain, quand nous avons encore voulu le faire, il a eu une impuissance. Je n’ai pas compris ce qui s’était passé. Il est allé dans la chambre, où il dormait il a pris la radio, a augmenté le volume, puis il a commencé à me frapper.
Je m’étais débattue et j’avais fui au Poste de police de Mont Kamba, je saignais, le sang me sortait dans la bouche, des oreilles, et des narines. Le tee-shirt que je portais, était imbibé de sang, j’avais perdu connaissance et je n’arrivais pas à m’exprimer. Quand j’ai repris connaissance, j’ai expliqué tout ce qui s’était passé. Les policiers ont voulu le joindre au téléphone pour la première fois lorsque s’a sonné, il n’a décroché le téléphone que quand les Policiers ont insisté.
Ensuite, il a bloqué son téléphone. J’ai passé cette nuit là au poste de police, et les policiers m’ont remis une somme de 1.000 FCFA le matin me disant d’aller chez mes parents. Je suis partie chez mon oncle paternel.
ll était venu me prendre chez mes parents après quelques jours. Mais, j’ai continué à vivre un calvaire. J’a des insomnies et ne dort presque plus.
A cause de sa jalousie, il est allé trouver la femme de mon chef pour lui dire que je sortais avec mon chef, jusqu’ à aller voir le beau frère de mon chef pour lui dire que je sortais avec le mari de sa sœur. C’est ce qui est fait que j’ai perdu mon travail.
Il y a cela huit (8) mois, qu’on ne fait plus les rapports sexuels. J’ai envie de quitter ce mariage, mais j’ai peur s’il me traduit en justice je n’ai pas une famille riche pour me soutenir. J’ai aussi envie de le quitter et d’aller louer ; mais où aurais-je l’argent pour le faire ? C’est ce qui fait que je suis encore dans ce foyer.
Données supplémentaires
Fonction: Chômeur
Situation familiale: Orpheline
Auteur: Partenaire intime
Case ID: 142PNR/2013
Organisation rapporteuse du cas: AZUR Development
Name of reporter: Emeline Malounguidi

Crédibilité: UP DOWN 0
Files
Uploaded files associated with this report

Rapports supplémentaires

Saoulée puis abusée

12:16 Feb 25, 2013

Pointe-Noire, Congo, 0 Kms

Une élève abusée à l'âge de 14 ans

22:34 Apr 10, 2013

Pointe-Noire, Congo, 0 Kms

Un cas de violence conjugale signalé à Pointe-noire

12:40 Apr 18, 2013

Pointe-Noire, Congo, 0 Kms

Une fille de 13 ans renvoyée au village après avoir été violée

23:11 Feb 23, 2013

Pointe-Noire, Congo, 0 Kms